Ezra Levant ou la mauvaise foi incarnée

Ezra Levant commentant la mort de Jack Layton. Ce type est, en passant, double bachelier.

Si vous ne savez pas déjà tout le bien que je pense d’Ezra Levant, la binoclarde pie de Sun TV, je vous invite d’abord à lire ceci (également paru dans l’édition d’octobre 2011 du magazine Le Trente).

Malgré qu’il ait fondé le magazine The Western Standard et qu’il en ait été également l’éditeur, Levant se réclame lui-même beaucoup plus de l’activisme politique que du journalisme – grand bien en fasse à la profession.

Ceci dit, le rejet de toute forme d’éthique et de rigueur journalistiques semblent avoir si bien défini l’animateur de The Source qu’il en profite pour se faire tant prédicateur de la privation de la CBC que dénonciateur du méchant liberal bias médiatique canadien.

Le résultat général : un peu plus pleurnichard qu’héroïque avec l’occasionnel mauvais goût qui passe pour de la liberté d’expression (voir photo).

Tout ça pour dire que la lecture du billet de J-Source – le pendant anglo de Projetj.ca – où on souligne encore une fois sa malhonnêteté intellectuelle termine bien une journée somme toute remplie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :